Un jeune homme de 12 ans perd au poker avec l’argent de son père

Un jeune garçon Britannique de 12 ans a perdu ce mois-ci $7,000 avec l’argent de son père en jouant sur les sites de jeux de poker. Pour le fils, le jeu d’argent en ligne est devenu au début quelque chose d’innocent et à la fois amusant.

Jouant avec ces amis de classes en utilisant une application en téléchargement libre, le jeune garçon HIND DECLAN est devenu avec le temps tout simplement accro au jeux en ligne. Quand son père lui a prêté pour la première fois sa carte bleu pour acheter un cadeau d’anniversaire de sa Maman, le jeune garçon a commencé à jouer avec l’argent que son père lui a mis à sa disposition.

J’ai renseigné mon compte, j’ai commencé à gagner un petit peu, mais finalement mes pertes étaient plus importantes que mes gains, déclare Declan.

Son père a réalisé ce qu’il se passait quand sa carte de crédit ne fonctionnait plus. Il rajoute J’étais choqué, il était si simple pour mon fils de créer un compte et de jouer !. Le père de Delan a alors du rembourser toutes les dettes faites par son fils. Comment un jeune enfant peux-il déjà avoir une carte de crédit ? Comment se fait-il qu’un tel seuil financier a été permit par la Banque ?

A présent, Declan veut avertir les autres écoliers sur les dangers des jeux de hasard. Il a décidé Mardi dernier de se rendre dans les écoles avec son père pour faire de la prévention. Declan, maintenant âgé de 13 ans depuis quelques maintenant jours a déclaré : « J’ai commencé à joué avec les amis avec de l’argent virtuel. J’étais tellement bon dans ce domaine que mes relances, mes tapis me faisaient gagner à chaque fois. La carte de crédit de mon père m’a juste permit de rejoindre un site de poker en argent réel. J’ai mis toutes les informations pour créer un compte et j’ai tout de suite joué. »

On estime à l’heure actuelle, 60.000 jeunes du même âge que Declan addicts aux jeux d’argent. « Cela peut-être dévastateurs, non seulement pour les enfants mais pour les familles qui doivent faire face aux conséquences financières ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *