Black Friday : Ira Rubin plaide coupable

C’est sur trois chefs d’accusations que Iran Rubin vient de plaider coupable devant le tribunal fédéral. Le Black Friday. Une journée intense ou 11 personnes avaient été inculpées et interpellés par les autorités américaines pour avoir organisé et soutenus des activités illégales autour du secteur des jeux en ligne.

Ira Rubin est considéré comme l’un des principaux accusés. Il a été sous l’oeil de la justice américaine lors de son audience pour avoir mis en œuvre volontairement des entreprises écran afin de tromper les banques entre les transactions réalisés sur les joueurs américains et sur les sites de poker en ligne.

Depuis le mois d’avril, Iran Rubin est resté en prison. Comparu le 17 janvier dernier devant une court fédéral. L’homme a plaidé coupable sur trois chef d’accusation en tant qu’association de malfaiteurs.

Il est notamment accusé d’avoir trompé les banques en créant des faux sites marchands.

Il est connu pour avoir déjà fuit la justice dans le passé. En effet, l’homme est resté en prison par sécurité. Comparu en tenue de prisonnier. Rubin avait déjà dans le passé été arrêté en 2006 pour une fraude en télémarketing en vendant des cartes de crédits inexistantes à des consommateurs américains. L’homme a donc décidé de se cacher au Costa Rica après un mandat d’arrêt le 30 janvier 2008. C’est alors qu’il change d’activité et se penche dans le détournement de fonds. Il propose de fournir des opérations de paiements illégaux aux sites de poker en ligne offshores.

Lors de son procès, Rubin a admis avoir travaillé depuis plusieurs années avec les rooms de poker tels que Full Tilt Poker, PokerStars et Absolute Poker. Cette américain avoue également avoir maquillé les paiements des sociétés en les faisant passer pour des achats de vêtements, bijoux, équipements sportifs. Un traffic qui marchait très jusqu’à ce que le FBI le découvre et s’en mêle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *